Les compléments alimentaires sont-ils dangereux pour ma santé ? 

Depuis plusieurs années, le marché des compléments alimentaires est en plein développement et l’offre se diversifie davantage chaque année. Des gélules aux poudres à mixer, en passant par les barres protéinées, les compléments alimentaires existent sous toutes les formes. Les compléments alimentaires sont aujourd’hui de plus en plus personnalisés, mais qu’en est-il de leur efficacité réelle ? Comment trouver LE bon complément et surtout comment savoir s’il ne sera pas dangereux pour ma santé ?

Complements alimentaires sante

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Dès 1996, un décret français a émis une définition des compléments alimentaires : « les compléments alimentaires sont des produits destinés à être ingérés en complément de l’alimentation courante, afin de pallier l’insuffisance réelle ou supposée des apports journaliers ». Ici, le but des compléments alimentaires est donc de corriger d’éventuelles carences dans le régime alimentaire des consommateurs.

Face à l’augmentation de la consommation de compléments alimentaires ces dernières années, estimée à 10 millions de consommateurs en France, l’offre se diversifie. En France, ils bénéficient du statut de denrée alimentaire. Leur commercialisation peut se faire hors pharmacie.

Il existe de nombreux compléments alimentaires, sous diverses formes (gélules, comprimés, poudres à mixer, ampoules de liquide, etc.) fabriqués à base de concentrés de vitamines, minéraux, plantes ou encore d’autres substances.

Selon le Syndicat national des compléments alimentaires (Synadiet), on distingue trois indications qui concentrent une grande partie du marché : le sommeil/stress, la digestion et la vitalité. Plus précisément, les compléments alimentaires les plus demandés sont :

  • les compléments alimentaires pour les cheveux/la barbe
  • les compléments pour maigrir
  • pour sportifs (prise de masse musculaire, protéines, …)
  • ceux pour les femmes enceintes, l’arthrose, les compléments à base de fer et zinc

Enfin, une grande part du marché des compléments alimentaires se veut « bio et naturels ». Les bienfaits des compléments alimentaires peuvent ainsi avoir des effets sur : la perte de poids (thé vert, guarana ou encore caféine) comme le complément minceur Phen24 par exemple, la santé des cheveux, de la peau et des ongles (levure de bière et vitamine B), le gain musculaire et la récupération physique (protéines animales ou végétales, BCAA, caséine, etc.), la vitalité (vitamine C, magnésium), etc.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Comment bien choisir ses compléments alimentaires ?

La diversification de l’offre proposée aux consommateurs semble effectivement bien intéressante. Pour bien choisir ses compléments alimentaires, et éviter d’utiliser des produits non adaptés qui pourraient présenter des effets secondaires sur la santé, il est recommandé de porter une grande attention aux étiquettes. Elles doivent mentionner :

  • le nom et la quantité ou concentration des principes actifs, qui doit être égale ou supérieure au dosage cliniquement prouvé pour lequel le produit est actif ;
  • l’appellation de vente de « complément alimentaire » ;
  • la dose journalière recommandée ;
  • les précautions d’emploi préconisées pour ce produit.

Par ailleurs, chaque substance utilisée et mentionnée sur l’étiquette d’un complément alimentaire doit faire partie de la « liste positive » de nutriments ou de plantes et ne pas dépasser la dose maximale recommandée.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Les compléments alimentaires sont-ils vraiment efficaces ?

Les scientifiques restent souvent sceptiques sur l’efficacité et l’intérêt des compléments alimentaires, qui par ailleurs ne sont pas soumis à une autorisation de mise sur le marché, contrairement aux médicaments. De plus, les études menées pour démontrer l’efficacité des compléments alimentaires sont peu nombreuses et manquent parfois de rigueur scientifique.

Complements posologie

Toutefois, selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et de l’Alimentation, il est nécessaire de rappeler que les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. Ainsi, un complément alimentaire ne peut revendiquer d’effets thérapeutiques.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Compléments alimentaires : quelques règles à respecter pour limiter les effets indésirables

Afin d’éviter d’éventuels effets indésirables sur la santé, il convient de respecter quelques règles d’usage :

  • demander conseil à un médecin avant utilisation d’un complément alimentaire ;
  • bien vérifier l’étiquette et s’assurer qu’elle mentionne les indications obligatoires prévues par la législation européenne en matière de compléments alimentaires ;
  • respecter la posologie recommandée sur l’étiquette du produit ;
  • il faut aussi garder en tête que le recours aux compléments alimentaires ne remplace pas une alimentation équilibrée et variée.

Cependant, malgré une image de produits « naturels » ou « bio », ces produits peuvent présenter des risques directement liés à leur composition ou à un surdosage. Ils peuvent par exemple être à l’origine d’allergies ou d’effets secondaires. La présence d’additifs ou de nanoparticules peut également se révéler toxique pour l’organisme.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Conclusion

Il est avant tout nécessaire de rappeler que l’utilisation de compléments alimentaires ne peut se substituer à un mode de vie sain. Dans le cadre d’une utilisation ponctuelle, ces produits pourraient permettre de pallier certaines carences nutritionnelles. Il convient donc de prendre connaissance des apports nutritionnels conseillés et consulter un médecin avant de consommer des compléments alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *