A quelle fréquence faut-il se peser ?

Lorsqu’on suit un régime, on a souvent tendance à vouloir se peser (trop) souvent pour contrôler notre poids et mesurer nos progrès. Parfois c’est aussi car on souhaite voir les dégâts causés par le gâteau au chocolat que l’on vient d’avaler… Dans tous les cas, il y a certaines règles à respecter pendant un régime si l’on veut connaître son poids exact et suivre son évolution efficacement. Je vous explique tout dans cet article !

Frequence pesee

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »][toc]

Une pesée dans les règles de l’art

Oui, il existe bien une manière pour se peser correctement et être certain(e) que le chiffre sur la balance se rapproche le plus possible de votre poids réel. Quel que soit votre type de balance : à aiguilles, digitale, à impédance ou connectée, vous pourrez appliquer les conseils que je vais vous donner.

Balance

Respecter les mêmes conditions

Quand on veut se peser, une règle simple consiste à s’assurer que vous êtes toujours dans les mêmes conditions. Ainsi, vous minimiserez les différents biais possibles. Les conditions idéales lorsque vous montez sur le pèse-personne sont les suivantes :

  • Assurez vous d’abord que votre balance soit positionnée correctement, c’est-à-dire sur une surface plane et lisse (pas de tapis ni de moquette).
  • Pesez vous toujours le même jour et au même moment de la journée. Évitez le week-end car on sait tous que les excès sont plus fréquents, et optez plutôt pour le milieu de semaine. Quant au moment, le matin à jeun semble un bon compromis.
  • Allez aux toilettes avant de monter sur la balance. Même si ça ne représente que quelques grammes, autant s’en débarrasser.
  • Utilisez uniquement votre balance en guise de référence. Vous l’avez peut-être déjà remarqué, nous ne faisons pas le même poids lorsqu’on se pèse chez le médecin.
  • Pesez vous nu(e) ou en sous-vêtements. Un pantalon en jean pourrait facilement vous rajouter 1 kg.

Se peser à la bonne fréquence

Il est indispensable de trouver la bonne fréquence pour se peser, soit ni trop, ni pas assez. Sur le papier, ça parait semble mais qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

Je ne vais pas créer du suspens plus longtemps : se peser tous les jours est une mauvaise idée. Les fluctuations que vous voyez d’un jour à l’autre sont normales et non représentatives lorsque les pesées sont si peu espacées. En effet, selon votre alimentation et votre activité physique, votre corps aura tendance à plus ou moins stocker et à faire de la rétention d’eau. Dans ces cas-là, se peser tous les jours peut s’avérer contre-productif et devenir une obsession.

L’idéal est de se peser une fois toutes les deux semaines, au maximum, et noter son poids dans un carnet ou sur votre smartphone. Vous verrez ainsi des variations significatives et vous pourrez en tirer les bonnes conclusions. Si la balance affiche -2kg, vous pouvez considérer que vous avez bien respecté votre régime et/ou que vos séances de sport commencent à payer.

Bonne frequence pour pesee

Le suivi de son poids est intéressant pour visualiser vos progrès et surtout pour rester motivé ! Dans l’application proposée par Weight Watchers, il est possible de suivre sa courbe de poids pour se rendre compte de votre évolution. Vous trouverez toutes les informations sur ce programme minceur dans mon article dédié à WW.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »][toc]

Les alternatives à envisager

Si la balance vous effraie, voire vous obsède, je vous conseille grandement de la mettre au placard ! Vous devriez songer à utiliser d’autres alternatives toutes aussi efficaces qui permettent de savoir si vous vous êtes affiné.

Prendre ses mensurations

La prise de ses mensurations peut paraitre dépassée mais c’est une méthode qui continue de faire ses preuves ! Il suffit de vous munir d’un mètre ruban et mesurer votre tour de ventre, de hanche, de cuisses et de bras. Notez vos cm sur un carnet et recommencez l’expérience quelques semaines plus tard en veillant à prendre vos mesures aux mêmes endroits. N’hésitez pas à utiliser des repères simples pour vous en souvenir comme votre grain de beauté sous votre nombril ou une tâche de naissance sur le bras…

Mensurations

Si vous mangez sainement et si vous combinez cela à une pratique physique régulière, vos centimètres diminueront très certainement ! La perte de gras est donc plus facile à visualiser avec cette méthode puisque les tissus graisseux ont un volume plus importants que les tissus musculaires. Cela veut dire que la graisse prend « plus de place » que le muscle.

Essayer ses vêtements

Pour finir, voici une technique vieille comme le monde mais pourtant très pratique : vos vêtements ! Ce sont des indicateurs imparables.

Et oui, difficile de tricher lorsqu’on enfile son jean préféré et, malheur, impossible de fermer le bouton ? Ou bien que vous ne parvenez pas à rentrer dans votre robe favorite (malgré votre persévérance) ? Bien que ces situations ne soient pas vraiment plaisantes, elles ont le mérite d’être claires : « j’ai pris du poids ».

Vous savez donc que dans ce cas-là, vous allez devoir faire un peu plus attention et limiter votre consommation de produits gras et sucrés. Quelques séances de sport pourront également vous aider à perdre du poids et vous muscler (natation, danse, course à pied, marche rapide, gym,… ). Attendez environ 2 à 3 semaines avant de réessayer vos habits.

Pour vous encourager vous pouvez envisager l’achat d’un t-shirt ou d’un pantalon une taille au-dessous de votre taille habituelle. Ce genre de petit défi peut être très motivant pour vous encourager à atteindre votre objectif minceur.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »][toc]

Conclusion : la fréquence idéale

Pour résumer, inutile de vous peser quotidiennement. L’obsession de la balance n’aura aucun effet bénéfique sur votre santé mentale. Espacez vos pesées à environ 1 fois toutes les 2 semaines et respectez les mêmes conditions à chaque fois afin d’évitez les biais.

Je vous recommande de tracer votre courbe de poids pour visualiser vos progrès, pour rester motivé et concentré sur votre objectif.

Si vous n’êtes pas fan de la balance, vous pouvez également opter pour d’autres alternatives comme la prise de vos mensurations ou le test des habits. Ils permettent de vérifier très simplement si vous avez perdu du gras ou non.

J’espère que ces astuces vous permettront de trouver un bon équilibre et d’atteindre vos objectifs minceur sans faire une fixation sur la balance.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »][toc]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *