Sucre ou gras : Quel est le pire pour notre santé ?

Il est souvent difficile de faire la part des choses lorsqu’on veut faire attention à notre santé et perdre du poids. D’un côté on entend dire qu’il ne faut pas manger trop gras et de l’autre qu’il faut éviter le sucre à tout prix. C’est donc assez difficile de réellement savoir s’il faut limiter les produits sucrés en priorité ou les produits gras. Heureusement, cet article va vous aider à y voir plus clair ! 

Sucre ou gras

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Le sucre, le pire pour notre corps

Les glucides sont composés de 2 catégories : les glucides simples et les glucides complexes. Lorsqu’on évoque le sucre on parle plutôt des glucides simples (sucres rapides) qui sont constitués d’1 à 2 molécules et qu’on reconnait à leur goût sucré et addictif.

Le sucre est présent dans énormément de produits agro-alimentaires et nous en consommons bien plus que nous le pensons. Lorsqu’on consomme des produits sucrés en excès, on augmente ses risques de surpoids, de diabète de type 2 (une forme de résistance à l’insuline) et de maladies cardiovasculaires. Il faut donc éviter d’en consommer trop souvent. L’idéal est de se faire plaisir de manière occasionnelle avec ce genre de produits qui sont avant tout des aliments plaisir car ils n’apportent pas de nutriments ni de vitamines.

Sucres

Par ailleurs, des études ont prouvé que les repas pauvres en glucides et plus riches en protéines et lipides permettaient de stocker moins de graisse et d’être rassasié plus rapidement. Les glucides provoquent un pic d’insuline dans le sang. Ce pic s’en suit d’une augmentation de l’appétit et d’un stockage de l’excès de sucre sous forme de graisse dans les cellules avec l’action de l’insuline. L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui a pour mission de faire abaisser le taux de sucre dans le sang.

Cependant, il faut noter que les glucides complexes (qu’on retrouve dans le pain ou les féculents par exemple) constituent une source d’énergie importante pour le corps puisqu’elle peut être utilisée de manière quasi instantanée par l’organisme et les muscles. L’apport glucidique pour les personnes ayant un mode de vie sédentaire sera forcément moins important que celles pratiquant une activité physique intense.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Le mythe du gras qui fait grossir

Pendant des années, le gras a été accusé à tord de faire grossir et d’être responsable de l’obésité. Les industriels nous ont incité à le bannir de notre alimentation en proposant des produits allégés à 0% de matière grasse qui ont envahi les rayons des supermarchés. Le problème avec ses produits c’est qu’ils sont bourrés de sucre et d’additifs pour compenser le manque de matières grasses.

Aujourd’hui, le mythe des produits gras qui font grossir persiste et est encore ancré dans les mentalités. Pourtant, tous les lipides ne sont pas à mettre à la poubelle, bien au contraire. Il faut simplement choisir les bons lipides. Arrêter de les consommer serait une erreur car ils contiennent des micro-nutriments essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme et ils représentent une source d’énergie stable.

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Privilégier les graisses de qualité et les sucres non raffinés

Vous l’aurez compris, le sucre reste l’ennemi n°1 pour votre ligne. Les lipides sont quant à eux à consommer avec modération. Dans tous les cas, vous devez apprendre à sélectionner les bonnes sources de glucides et de lipides.

Où trouve-t-on les « bonnes » graisses ?

Déjà, que signifie l’appellation « bonne graisse » ? C’est en fait un abus de langage qui regroupe les graisses polyinsaturées (acides gras essentiels comme les oméga 3 et 6) les graisses monoinsaturées. Ces graisses participent à maintenir un niveau normal de cholestérol, en faisant baisser le taux de mauvais cholestérol au profit du bon. Voilà pourquoi il ne faut pas les supprimer de notre alimentation. On retrouve ces graisses dans les huiles (huile d’olive, d’arachides, de tournesol, de colza et de lin) ainsi que dans les avocats, les oléagineux et le poisson.

Bonnes graisses

En revanche, la consommation des graisses saturées est à limiter fortement car elle augmente le taux de mauvais cholestérol, ce qui, à terme, est mauvais pour notre santé. Les graisses saturées sont présentes dans le beurre, le lait entier, les viennoiseries, les produits frits, le fromage et la viande.

Les sucres non raffinés, c’est quoi ?

Les sucres rapides consommés en excès sont nocifs pour notre santé. Cependant, certains sucres dits « non raffinés » sont meilleurs pour notre santé car c’est le raffinage du sucre qui pose problème. Ce procédé industriel ôte tous les bienfaits de la canne à sucre (vitamines et minéraux). On parle alors de calories vides car il n’apporte pas d’éléments nutritifs à notre corps. C’est le cas du sucre blanc et du sucre roux que l’on retrouve dans beaucoup de produits industriels.

Donuts gras

Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de ce goût sucré mais que vous souhaitez quand même faire attention à votre alimentation, il est conseillé de recourir à des sucres non raffinés comme le sucre de coco ou le sucre de canne complet. Ces derniers n’ont pas subi de transformation et naturels. Il existe aussi des alternatives au sucre comme le miel, le sirop d’agave ou encore le sirop d’érable. En plus, vous profiterez de leurs nombreux bienfaits !

[wpsm_divider top= »20px » bottom= »20px » style= »dotted »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *